Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

septembre 15, 2014

L'envie de vous...

Si,

glisser sur votre bouche, le mot de connivence venait à se poser,

S’immobiliser en se frottant doucement sur vos lèvres convoitées,

Je sentirai tout à coup, poindre le tendre rose en suprême tension,

Me laissant vacillante sous le désir décuplant en rouge passion.

D’aventure,

il en serait le tumultueux téméraire.

Celui foisonnant d’inopinés coups d’éclairs,

Cherchant à vous impressionner de ses feintes,

Pour se rendre cependant, à la demi teinte

De l’évidence incontournable de votre maestria

Prenant et balayant tout à coup le pâle fatras.

Je,

d’insolente volupté, franchirai altière

Sans fléchir, sans férir, les douces barrières,

A m’évanouir pourtant dans le délectable souffle

de votre hardie chevauchée et point, vil baroufle.

Vous,

rayonnant impassible, rendrez l’impétueuse effrontée

Emue des vibrations inopinées de parfaite idéale beauté.

Aime,

aimer le joli goût laissé par les consonnes

Et les voyelles mutinant en vagues moutonnes,

A croissant soudain sur C,

En délié plaisir magnifié.

 

en made in moi

Les commentaires sont fermés.