Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

septembre 18, 2011

L'amour en quête...

Un jour, l’amour s’envola.

 

C’était décidé, il avait deux cœurs à retrouver.

Deux de ceux là prêts à le recevoir et à se reconnaître comme ça, en un coup un seul …

D’œil, de parfum, de mot...

Que sais je ?

En un coup un seul, en tout cas.

Envisager résolument que celui là serait la dernière vilenie affligée.

Néanmoins, à bien y réfléchir, nombreux cœurs subiraient une telle affliction pour ne serait ce qu’approcher l’idée d’un sentiment beau et partagé ;  tout du moins, c’est ce qu’il pensait alors, l’amour tout illusionné, en grand naïf qu’il était.

L’amour donc, prit ses deux ailes et son coup sous le bras et s’en fut battre campagne et ville bien sûr, puisque l’urbain de tout poil, quoiqu’on en dise, était fichtrement d’actualité.

Force fut de constater que les cœurs ne s’écoutaient plus, qu’ils battaient de ci, de là en se préoccupant uniquement de leurs petites ou grandes pulsions pulsionnant à l’envers de la grande idée de l’amour, galvaudant ainsi, le rapprochement de deux êtres.

Un espèce de coup de Jarnac à s’en étrangler avec sa fraise, quoi !

L’amour perdit courage devant autant de légèreté d’égoïsme et c’est en désespoir qu’il se jeta dans le trou profond d’un courant d’air venant à passer, à l’impromptu.

 

La porte s’ouvrit .

Il lui fallait se presser, elle était quelque peu en retard sur son timing.

Le vent s’engouffra dans ses cheveux lui faisant tourner la tête.

Et là, elle le vit, lui.

Et là, il la vit, elle.

Leurs yeux se rencontrèrent.

 

L’amour encore tout engourdi, frissonna délicieusement…

 

 

-« Que veux tu ?

-  Juste toi. »

Les commentaires sont fermés.