Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

juin 06, 2010

Rêves d'une bien petite étoile ...

La nuit est douce, aussi délicieuse que tes lèvres qui errent sur mon corps faisant hurler en ravissements chaque parcelle de ce que je suis.

Le rêve me cueillit plus tard, nichée voluptueusement au creux de toi et m’emmena …loin .

 

Toc, toc, toc ?

 

-“C’est bien ici les étoiles anonymes ?”

 

Vue la clarté formidablement époustouflante qu’il y avait ici, je me dis que je ne m’étais pas trompée d’endroit.

 

Bonjour !

 

Des rayons intenses fusèrent de toute part.

 

Néanmoins, je poursuivais, bravement...

 

Je suis une toute petite étoiles née il y a trois jours à peine et j’avoue que je ne sais pas comment être sans éclater de lumière tout partout.

Je me suis dit que vous pourriez peut être m’aider.

C’est un peu gênant, comprenez vous, de ne pas savoir conserver toute cette luminosité juste pour moi .

Je n’y peux rien, c’est plus fort que tout.

 

Chaque astre présent y alla alors de son couplet, ce qui eut pour effet, un espèce de feux d’artifices à ricochets chatoyants.

 

Pourtant, je continuais, encore…

 

Je me suis installée par là, entre la petite et la grande ourse, deux constellations hypras sympas qui m’ont laissée me coller ici.

Il est certes vrai, qu’elles rouspètent un peu et déjà, parce que je n’arrête pas de briller sans discontinuer.

Elles me précisent sans cesse que si je persiste ainsi, je vais devenir toute palichonne et m’épuiser vite, du genre star terne et sans éclat.

Cependant, je les rassure.

Il ne faut pas qu’elles s’inquiètent, je suis une toute jeune étoile d’un genre nouveau, de celles qui sont nées d’un baiser doux et exquis…

 

-« Quoi ?

(mouvements courroucés, et pas qu’un tantinet, d’éclairs dans le scintillement)

Mais que nous racontes tu là ? 

Sous ces feux éblouissants, il y a une « humaine » ?

Pouah !!!!

Tu n’as rien à faire ici !

Nous sommes toutes des astres célestes patentés, ça n’est pas une fille même flamboyante qui va se glisser par ici !!!

Hors de question de t’aider !

Allez ouste dehors !!! ».

 

Elles me lancèrent un regard style trou noir, une vraie performance pour celles là, et je pris mes éclats à mon cou.

 

Il n’y a pas à dire, il est difficile aujourd’hui d’être au grand jour ce que l’on est même si c’est pour le plus éclatant et magnifique des resplendissements !

 

Je bougeais sans doute trop car je sentis tes bras et ton corps m’enserrer doucement au plus étroit en me murmurant tout bas que même la plus belle étoile devait dormir un peu …

 

 

-« Que veux tu ?

- Juste toi. »

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=U9wu-lAQBHw

 

Commentaires

C’est sur cette bien petite ETOILE
Que je viens poser ma plume,
Celle qui possède des sentiments,
C'est la plus belle, j`emprunte ses pensées,
Je savoure, éperdue, son immensité sacrée,
L'étoile sensible reste toujours un peu à l'écart des autres,
L'étoile qui brille rentre toujours dans le coeur des personnes,
L'étoile qui n'aime pas, ne rentre jamais dans un coeur brisé,
L'étoile qui aime, rentre toujours dans les coeurs,
Une étoile déteste les coeurs de pierre,
Mais adore les coeurs de chair,
Mon coeur bat dans ce bel univers,
Telle une chanson qui doucement,
Se déploie et monte telle une prière,
Pour y accrocher un arc-en-ciel,
Qui...dans l'infini...d'extase...soulève des coeurs,
Merci à toi... belle et douce petite ETOILE,
TU as su soulever mon âme...tels des strophes d'amour !

Gabrielle qui t'embrasse bien fort !

Écrit par : Gabrielle | juin 08, 2010

Merci Gabrielle d'avoir laissé des petits mots nombreux par ici ! Un vrai plaisir!
Bises à toi

Écrit par : Arwenn d'Uruel | juin 09, 2010

Les commentaires sont fermés.